Catégories
Uncategorized

Le jour ou j’ai lâché 2 de mes plus grosses croyances limitantes…

Nous sommes le 9 mars 2020 à 14h30 et je prends un café avec Valérie, maintenant une amie. On parle networking, accompagnement…. lorsqu’un appel nous coupe. Une cliente me téléphone pour m’avertir que suite aux rumeurs de confinement total, ils ont décidé de mettre fin au gros événement que sa société prépare et met donc un terme à mes prestations…

Je deviens blanche car c’est gros contrat qui s’envole en l’espace de 2 min… Panique à bord… que je calme très vite en rassurant Valérie qui m’a vu changer de couleur. Paroles rassurantes surtout pour moi au final. Et que je me répète dans la tête le temps de notre rencontre. Garder le sourire…. Être forte…. Car tout va bien! Ce n’est qu’un contrat sur les 9 signés…
Au moment ou je monte dans ma voiture pour aller chercher mon fils à l’école que mon trajet va virer au cauchemar … Vous l’aurez compris, les 3 gros contrats suivant tombes également… Cela y est la panique est là mais je garde mon sang froid car je refuse d’arriver à l’école avec les yeux rouges…

Le jour où tout bascule…

Entre le 9 mars et le 12 mars (début du confinement total), je perds tous mes contrats jusque fin juin… je suis indépendante. Je sais que je peux perdre beaucoup en l’espace d’une seconde mais pas tout! Et certainement pas sans avoir vu arriver le tsunami et pris mes dispositions pour y parer! Pourtant, c’est ce qui arrive! Le choc est rude… Et ma résilience me fait défaut… Je suis de nature optimiste. Alors même si j’accuse le coup, je relativise et je me dis que pour les 15 jours d’arrêt total annoncés, il y a quelque chose de mieux qui va arriver… Il y a bien entendu eu plus que 15 jours de confinement.

Je suis maman d’un petit garçon de 3.5 ans mais je suis aussi carriériste. Bien entendu, réfléchir, prendre du recul avec un enfant qui vient toutes les 3 secondes en criant « Mamaaaaaaaaaannnnn » ça n’aide pas… Le premier mois a donc été très conflictuel puis mon compagnon pouvait continuer de travailler. Je suis donc passée par toutes les émotions possibles : peur, colère, frustrations, … J’en ai mangé des émotions et mon petit garçon aussi!

Une fois que j’ai accepté de tout laisser sortir, fin mars, j’ai enfin pu voir la vraie opportunité derrière tout ça! J’en étais persuadée dès le début que c’était pour un mieux. Cependant, il était important de pouvoir laisser sortir le négatif! Une fois l’organisation le maison OK, j’ai pu bénéficier de 2 demis journées et 1h de sieste tous les jours pour prendre de la hauteur… Et j’ai alors compris qu’une de mes plus grandes barrières venait de tomber…

1ère croyance qui tombe!

Depuis des années, je suis des méthodes énergétiques et j’avais toujours refusé d’en parler sur les réseaux de peur de perdre tous mes contrats… Le confinement et la perte de tous mes contrats me permettaient donc de pouvoir affirmer petit à petit qui je suis réellement… A savoir une hypersensible avec un canal kinesthésique développé. J’ai donc petit à petit parler d’oracle, d’intuition, de techniques énergétiques, … sur ma page et les retours que je recevaient m’ont conforté que c’était le bon chemin…

2ème croyance qui tombe

Je suis indépendante depuis 2011. J’ai toujours travaillé dans un monde d’hommes, à devoir jouer des coudes pour me faire une place… J’ai également toujours animé et accompagné des équipes. J’accompagnais en individuel pour de rares cas et toujours dans le cadre de l’amélioration de la cohésion d’équipe. J’étais donc persuadée que mon épanouissement viendrait uniquement de la dynamique de groupe…
A force de prendre du recul, de prendre le temps de ressentir ce qui est juste en moi et ce qui fait sens pour moi, l’individuel devient une évidence… Et l’épanouissement, le développement personnel et spirituel des femmes aussi!

Quelle expérience!

Aujourd’hui, presque 1 an plus tard, je suis pleinement épanouie dans ce que je fais. Alors ce n’est pas simple tous les jours car cette période continue d’amener son lot d’incertitudes, de doutes, … Mais je sais que je peux compter sur ma capacité de résilience et surtout affirmer de plus en plus qui je suis m’a permis de réaligner mon entourage et de créer ma vraie tribu!

Le chemin n’a pas été simple. Aujourd’hui encore, certaines personnes me mettent une étiquette sur la tête: tantôt sorcière, tantôt pas stable, tantôt trop ci, tantôt pas assez ça! S’il y a bien une chose que la Covid et ce confinement m’ont appris c’est l’importance de vivre dans le présent et de manière alignée. Le reste n’a, au final, que peu d’importance.

Aujourd’hui, je suis ravie de pouvoir crier sur tous les toits que j’accompagne des femmes dans leur développement spirituel pour leur permettre de voir leur hypersensibilité comme une force, de comprendre leur mode de fonctionnement et de revenir à leur essentiel pour mieux déterminer et trouver leur métier passion!

Si vous aussi, vous aimeriez affirmer qui vous êtes réellement sans savoir comment dépasser vos peurs, vos croyances,…
Vous aimeriez voir votre hypersensibilité comme une force en dépassant le regard des autres…
Vous aussi, vous aimeriez revenir à vos essentiels pour vous épanouir pleinement dans votre métier passion…
Prenez contact avec moi, ma mission de vie est de vous aider! Et par mon expérience personnelle et professionnelle, je suis la bonne personne!