Catégories
Réaliser ses rêves

Je suis une Sourc’ère et j’affirme qui je suis!

Je suis une Sourc’ère et j’affirme qui je suis. Il y a quelques jours sur la page facebook Marie Pinte Caoch de vie et Sourc’ière, j’ai partagé un grand pas pour moi. J’ai exprimé que je suis une Sourc’ière en parlant de ce qui me faisait peur et de certaines capacités que j’ai à percevoir, ressentir, voir ou entendre ce que d’autres ne savent pas faire.

Je parle d’un grand pas… Car j’ai dépassé une de mes plus grandes peurs… Celle du jugement! Je suis souvent rentrée dans le moule pour faire plaisir ou surtout pour ne pas être vue…. Oui mais voilà… Les expériences, les synchronicités, les énergies du moment… m’ont poussé à monter l’echelle qui mène au devant de la scène!

Qu’est-qu’une Sourc’ière?

Si nous regardons dans le dictionnaire, il s’agit d’une personne qui retourne ou utilise la source. Cependant, j’ai ma propre définition que j’ai créé au fil des années.

Selon moi, une Sourc’ière est une personne qui retourne à la source pour aider les autres à se comprendre, à se soigner, à avancer sur leur chemin. La source est entendue ici dans le sens de la nature et des 4 éléments (Terre, Air, Feu et Eau). Je me connecte à cette nature qui ancrée en moi et je l’utilise pour apaiser les personnes autour de moi. Une Sourc’ière a aussi cette capacité de lire entre les lignes en percevant, entendant ou ressentant des choses que d’autres ne font pas.

Cette capacité extrasensorielle peut se manifester, chez moi, de manière complètement différente en fonction de la personne que j’ai en face de moi. Elle peut également restée muette si je n’ai pas assez fait attention à moi. Il arrive donc que je puisse très souvent décortiquer une situation juste en utilisant cette capacité.

Comment ai-je pu dépasser ma peur du jugement?

Je suis une Sour’cière et j’affirme qui je suis! Pour arriver à dire ou écrire cette phrase sur les réseaux sociaux, il m’a fallu parcourir un long chemin introspectif. Cependant, je ne l’ai pas fait seule!

Cela fait déjà quelques semaines que j’avais le sentiment d’avoir besoin de changer ma manière de fonctionner. Je manquais de motivation à partager sur les réseaux, à faire du « commercial » comme on dit… Quelque chose n’était pas juste mais je n’arrivais pas à déterminer quoi!

Et puis deux personnes ont eu un effet choc! La première a été violente et m’a poussée dans mes retranchements. Être critiquée de manière agressive alors que je ne m’étais pas du tout préparée a été, pour moi, hyper violent. J’ai lâché les verrous et j’ai pleuré, beaucoup! J’ai laissé sortir ce qui devait l’être pour accueillir le silence. Ce silence m’a alors permis de vois le beau cadeau que cette dame venait de me faire! J’avais la première explication de ce sentiment étrange que j’avais.

Le second déclic est partie d’une personne hypersensible et très ouverte à l’énergétique. Nous discutons via messenger. Et elle me dit : » Je vois tes posts mais c’est comme si tu n’incarnais pas ce que tu dis…  » La claque est puissante. Moi qui pensais faire passer beaucoup de choses au travers de mes posts, vidéos et autres…

J’ai alors cogité, mis à plat, écris, dessiné, … et je me suis autorisée à me poser vraiment les questions… Celles qui fâchent… J’ai pris quelques jours de repos pour y voir plus clair. Et puis, le repos aidant, cela s’est éclairci. C’était tellement clair et évident que j’ai eu besoin de faire un post. Ce post m’a permis de faire sortir qui je suis de mon mental pour l’ancrer dans la matière. C’est aussi cette action qui me permet de dire : « Je suis une Sour’cière et j’affirme qui je suis » En toute simplicité, bienveillance et douceur, je le ressens, je le dis : « Je suis une Sour’cière et j’affirme qui je suis ».

Alors aujourd’hui, tout n’est pas encore clair sur le comment communiquer tout ça pour ne pas tomber dans le mood perché. Ce que je ne suis pas. J’aspire à vous partager toutes mes connaissances et perceptions de la manière la plus authentique possible. Il y aura donc des ratés, des incompréhensions, … Mais c’est aussi ça être sur son chemin! C’est en parcourant qu’on grandi

Si vous aussi, vous avez besoin de partager votre vécu, votre questionnement,… Je serai ravie de vous écouter en gardant mon coeur ouvert (0477 33 29 93 ou contact@mariepinte.be) ou encore par les réseaux sociaux!