Uncategorized

J’apprends à gérer mes émotions… et à me recentrer

Cette période est compliquée je ne dirai jamais le contraire! Ce virus nous invite à revenir à notre essentiel et fait remonter des émotions comme des colères que l’on croyait dépassées…

Avec ce texte, je vais t’inviter à te pauser 10-15 min en fermant les yeux… Prends une grande inspiration, bloque quelques secondes et à l’expire, ressens ce qui se joue à l’intérieur et accueille! Qu’il s’agisse de larmes, un sourire, une envie de tout casser, … ACCUEILLE vraiment! LAISSE SORTIR et ne retient surtout pas!

Est-ce que tu sais que chaque émotion nous donne des infos sur nous? Notre environnement? La colère nous indique une révolte face à une injustice, la peur nous parle d’un danger possible, la joie nous parle d’un beau moment, la tristesse d’un changement vers un nouveau départ…

J’aimerais revenir sur la colère et la tristesse.

Tout d’abord, la colère doit pouvoir sortir. La retenir ne fera qu’augmenter sa vigueur! Vraiment!! Tu vois les tempêtes qui deviennent des ouragans? Et bien avec une colère non exprimée, c’est pareil!
Comment faire pour exprimer sans blesser tout le monde? As-tu déjà crié super fort, à pleins poumons? C’est le même principe ici. Je propose d’aller faire un tour soit en voiture, soit dans un lieu où tu seras seule et de penser à ta ou tes colères et de les faire sortir en hurlant le plus fort possible!

A ce moment-là, je t’invite à ressentir l’énergie qui sort de toi! Elle est forte, puissante, inébranlable! Juste après avoir crié, prends encore quelques minutes pour continuer de ressentir ce qui se passe dans ton corps! Y a-t-il un reste d’énergie négative? Si oui recommence, fais-la sortir!!! Si tu sens qu’après la première fois, c’est ok, ressens ce qui se passe. As-tu un sentiment de sérénité? De bien-être retrouvé? Es-tu apaisée?
Si c’est le cas, il est nécessaire de savoir ce qui a causé cette émotion et de réagir alors de manière beaucoup plus calme pour ainsi avoir une action constructive et non destructrice!

La seconde émotion est la tristesse. Celle-ci est le signe d’un changement! Il faut savoir que rien arrive au hasard. Tu ne vois peut-être pas les bienfaits tout de suite, ce qui peut être compréhensible. Mais l’Univers fait toujours bien les choses! Cette tristesse accueille-la aussi comme la colère en prenant le temps de ressentir ce qui se passe dans ton corps! Ici sa manifestation, ce sont bien entendu les larmes. LAISSE COULER tes larmes. Elles sont là pour nettoyer ce qui ne te convient plus pour que tu puisses découvrir les magnifiques choses qui arrivent pour toi!

Il n’est pas rare de se sentir vide après avoir pleuré (beaucoup). C’est le moment de prendre du repos pour que ton corps et ton âme puissent se ressourcer aussi! Une méditation, une sieste, une lecture inspirante… Ou encore mieux… NE RIEN FAIRE car ça aussi c’est faire : on prend de soi!

La gestion des émotions devient difficile uniquement quand on ne s’autorise pas à les exprimer, qu’on cache sous une tonne de couches pour surtout ne pas montrer notre tristesse, notre faiblesse, ne pas blesser l’Autre… Cependant, tu seras d’accord avec moi, qu’au final c’est chaque fois le contraire qui se passe… Expliquer une réaction qui peut paraître disproportionnée est loin d’être évident. C’est ça aussi la gestion des émotions c’est prendre le temps d’accueillir ce qui se passe en nous pour l’exprimer de manière juste pour soi et l’Autre et 15 ans après!

Après, on reste humaine! Je ne te dirai jamais que je gère mes émotions à 100%. Je ne suis pas Bouddha et je ne tiens pas à le devenir. Cependant, ce travail sur moi m’a beaucoup aidé à me comprendre, qui je suis et comment je fonctionne pour ensuite mieux l’expliquer à la personne en face de moi pour que tout le monde se sente respecté dans son individualité.

Si la gestion des émotions reste difficile voire impossible, prends contact avec moi et je t’accompagnerai au travers d’exercices!

Prends soin de toi

Marie

Vous pourriez également aimer